A l'affiche

Intervention d'Anthony EFFROY, lors du vote sur le maintien de deux Adjoints au Maire

April 18, 2019

 

Chers Collègues

 

Je reviendrai tout d’abord sur la précédente séance, lors de laquelle le budget 2019 préparé par monsieur le Maire a été rejeté.

 

En refusant ce budget, ni sérieux, ni sincère, nous nous sommes offert une analyse des finances de notre ville de premier choix : Celle de la Chambre Régionale des Comptes.

 

Vous savez que souvent, devant cette assemblée, j’ai soulevé des dérives dans la gestion financière de notre collectivité, des dérives qui m’ont, même parfois, conduit à saisir le Procureur de la République.

Les soupçons sont nombreux, des enquêtes toujours en cours et les éclaircissements plus qu’attendus.

 

Je dois donc vous dire toute ma satisfaction, de voir la Chambre Régionale de Comptes (CRC) sollicitée par le Préfet pour émettre un avis sur le budget déraisonnable de monsieur DELRIEU.

Je rappellerai que dans le cadre de cet examen, chacun d’entre nous a la possibilité de signaler les éléments qu’il jugerait utiles, auprès des Magistrats de la CRC.

 

Revenons à présent sur la délibération qui nous est présentée ce soir et qui interroge les élus que nous sommes sur le maintien dans leurs fonctions de Maires-Adjoints de Mme GAMRAOUI et de M. BERNARD.

 

Si de prime abord on pourrait penser à un règlement de compte interne et préférer vous laissez laver votre linge sale en famille, je ne suis pas certain qu’il s’agisse, ici, de cela.

 

La démission du Conseil de madame VARDON, celle de monsieur CHARMEL de son poste d’Adjoint et le rejet du budget par beaucoup d’entre-vous ici, qui ne font pas de politique…

Tous ces éléments me poussent à croire, à espérer, que vous avez fait ce choix en considérant que ce budget était insincère et que vous ne pouviez plus être caution des nombreux mensonges du Maire.

J’imagine comme une telle décision a dû être difficile à prendre et elle est tout à votre honneur, même si l’on peut la trouver tardive, tant les alertes étaient nombreuses...

Mais comme on dit : « Mieux vaut tard que jamais »

 

La question est donc de savoir si, vos fonctions de maires-adjoints maintenues, vous continuerez de voter dans le seul intérêt des carriérois, ou si après une bonne tape sur l’épaule, vous rentrerez dans les rangs du maire.

 

Là encore, la demande de convocation d’un Conseil municipal extraordinaire, signée par 18 élus du Conseil, et demandant la mise au vote du retrait des délégations accordées au Maire par notre assemblée, m’incite à penser que vous avez définitivement pris vos distances avec la politique irresponsable portée à bout de bras par monsieur DELRIEU.

 

La encore je veux croire que vous saurez terminer ce mandat en ne prenant que des positions que vous jugerez bénéfiques à nos administrés.

 

Par ailleurs, l’article L. 2122-17 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT) dispose qu’

« en cas d'absence, de suspension, de révocation ou de tout autre empêchement, le maire est provisoirement remplacé, dans la plénitude de ses fonctions, par un adjoint, dans l'ordre des nominations [...] »

Par exemple, en cas d’incarcération d’un Maire, c’est le 1er adjoint qui assurera les missions du Maire empêché.

 

Et c’est à la lecture de cet article du CGCT que j’ai arrêté mon vote.

 

En effet dans l’hypothèse où monsieur le Maire serait « empêché », deux possibilités s’offrent à nous :

- Laisser la gestion de la commune à une personne qui a su prendre ses responsabilités et dénoncer ce qu’elle estimait être contraire aux intérêts des Carriérois

 

- Mettre à la tête de la ville un élu qui soutien aveuglément la politique de Monsieur DELRIEU, avec toutes les dérives qu’on lui connaît ?

 

Alors, comme à chaque fois que j’ai eu à me prononcer devant cette assemblée, je choisirai le parti des habitants, l’intérêt des Carriérois !

 

Je voterai donc POUR le maintien de Mme GAMRAOUI et de M. BERNARD dans leurs fonctions de Maires-Adjoints.

Please reload

Elections municipales à Carrières-sous-Poissy (Yvelines Première)

April 1, 2014

1/2
Please reload

Articles récents
Please reload

Recherche par mots-clès