A l'affiche

Grand débat à Carrières-sous-Poissy : Le Maire décide à qui il donne la parole !

February 9, 2019

 

Le Grand débat national, lancé par le Président de la République, devait permettre de renouer le dialogue avec l’ensemble des français a travers de grandes réunions publiques ouvertes à tous. Malheureusement, à Carrières-sous-Poissy les choses ne se passent jamais normalement et sereinement, puisque le Maire, qui organisait ce vendredi 8 février un débat à la salle des fêtes, a décidé sans motif d’exclure les élus municipaux de ce temps d’échange en leur interdisant purement et simplement de prendre la parole.

 

Manifestement les 4 condamnations pour censure et excès de pouvoir, ne semblent pas lui faire retrouver le chemin de la raison, puisque monsieur le Maire utilise de nouveau sa position pour empêcher certains de s’exprimer et entrave ainsi la libre expression démocratique.

 

Si la méthode est pitoyable, elle met surtout en exergue l’état d’esprit d’un Maire sur la sellette qui, sentant son mandat lui échapper, est prêt à toutes les bassesses pour faire taire ceux qu’il perçoit comme des concurrents.

 

Pour Anthony Effroy, Conseiller municipal de la commune, empêché de s’exprimer lors du débat, les mesquineries du Maire deviennent pesantes :

« M. Delrieu se prend pour le seigneur de la ville en s’autorisant toutes les dérives autoritaires. L’attitude lamentable qu’il a eu lors de ce temps d’échange ne fait qu’illustrer sa mauvaise foi, que nous subissons depuis 5 ans et qui lui vaut de multiples condamnations.

Me refuser la parole, alors que je suis citoyen engagé de la commune, président d’une association de protection de l’Environnement et trésorier d’une association de riverains, cela n’a aucun sens, d’autant que la salle comptait moins de 30 participants.

En se comportant ainsi, monsieur Delrieu montre à quel point il est beaucoup plus attaché a la conservation de ses privilèges, qu’à nos valeurs démocratiques.

 

À un an des élections municipales Christophe Delrieu usera de tous les moyens pour sauver son « trône », mais il y a des règles à respecter et s’il refuse de s’y soumettre de lui même, je prendrai de nouveau les dispositions, afin qu’il soit recadré. »

 

Please reload

Elections municipales à Carrières-sous-Poissy (Yvelines Première)

April 1, 2014

1/2
Please reload

Articles récents
Please reload

Recherche par mots-clès