A l'affiche

Taxe Foncière la plus élevée des Yvelines : Anthony Effroy pointe du doigt la responsabilité du Maire

October 12, 2017

 

Alors que Carrières-sous-Poissy vient d’être propulsée à la tête des villes ayant la taxe foncière la plus élevée du département, Anthony EFFROY pointe du doigt les 4 années d’augmentation voté par l’équipe DELRIEU :

 

« Chaque année depuis son élection, le Maire de Carrières-sous-Poissy a augmenté le taux des impôts locaux de 2%, faisant peser une pression fiscale toujours plus forte sur les ménages carriérois.

Si les justifications apportées par la municipalité pour pratiquer ces hausses reposent principalement sur la mauvaise gestion pratiquée par l’ancienne majorité, ainsi que sur les baisses des dotations de l’Etat, force est de constater que la gestion et la politique conduite par l’équipe actuelle sont à l’origine de ces augmentations. 

Depuis 2014, les scandales financiers ne cessent de rythmer la vie politique carriéroise et ne sont pas étrangers à l’explosion des taux d’imposition :

Détournement présumé de 50 000 € par l’association AJC, surfacturation de certains marchés publics ou encore embauche d’un nombre d’agents contractuels supérieur aux limites autorisées par la loi.

Monsieur Delrieu est loin de gérer la commune en bon père de famille et se lance dans des achats surréalistes et dispendieux, comme l’illustre son tout dernier achat : celui d’esquisses d’œuvre d’art pour un montant de 38 500 € »

 

Outre l’augmentation de la part communale, les administrés font également les frais de la politique intercommunale à laquelle participe M. Delrieu en tant que Vice-Président :

 

« En 2014, l’ex-CA2RS a créé un nouvel impôt sur la taxe foncière de 3,5%, afin de pouvoir assumer certaines dépenses comme l’achat des locaux de GKN à Carrières-sous-Poissy (acquisition qui devait accueillir le siège de la Communauté urbaine GPS&O et qui au final est partiellement inoccupé et inadapté à la destination qui lui été réservée).

Après la dissolution de la CA2RS et suite au vote du protocole financier général de la CU, il a été décidé d’incorporer ces 3.5% d’impôts à la part communal, si plusieurs communes se sont opposées juridiquement à ce système inéquitable, ce n’est pas le cas du Maire de Carrières-sous-Poissy qui a soutenu et voté ce transfert d’impôt - probablement pour sauver sa place de Vice-président et les 2 200 € d’indemnités mensuelles qui lui sont allouées.

 

Je trouve malhonnête de la part de M. DELRIEU, de systématiquement renvoyer la responsabilité de ces augmentations d’impôts sur les autres, alors qu’il en est le principal responsable. 

Il est temps qu’il redescende sur terre et cesse de dilapider l’argent de la commune, des priorités existes et doivent rapidement faire l’objet d’un plan d’investissement transparent et correspondant vraiment aux besoins des habitants ».

Please reload

Elections municipales à Carrières-sous-Poissy (Yvelines Première)

April 1, 2014

1/2
Please reload

Articles récents
Please reload

Recherche par mots-clès