A l'affiche

Anthony Effroy met Christophe Delrieu devant ses engagements de campagne lors du conseil municipal du 3 juin 2014

June 5, 2014

Monsieur le maire, Mesdames messieurs les élus,

 

Il n’aura pas fallu beaucoup de temps pour constater qu’un certain nombre de vos promesses de campagne n’étaient en réalité qu’un positionnement électoraliste.

Premier dossier épineux de votre mandature le maintien de l’activité de plaisance, pour lequel vous aviez pris une position intelligente et logique pendant la campagne électorale…

Une position qui a tôt fait de vaciller dès lors que vous avez obtenu la seule chose qui vous intéresse et qui devance hélas bien largement l’intérêt des habitants, le pouvoir.

 

Alors oui chers collègues vous avez aujourd’hui le pouvoir, vous êtes à la tête de l’exécutif communal mais pour en faire quoi ?

Poursuivre l’œuvre de monsieur Aït,  pour laquelle les Carriérois ont manifesté leur désapprobation en le remerciant au terme d’un seul et unique mandat ?

Accepter les directives et  les orientations que vous imposent  un établissement public et un président d’agglomération même pas élu par les citoyen et adoubé par vous pour une durée limité.

 

Vous avez toujours défendu Monsieur le Maire le maintien de l’activité de plaisance dans cette darse et aujourd’hui vous semblez satisfait par la proposition de ports de paris de créer un petit port à sec  pour petits bateaux qui ne serait ouvert que les Week-end…

Est-ce cela pour vous une négociation ?

 

Pensez-vous réellement que les Carriérois qui vous ont élu attendaient une telle soumission de votre part devant l’établissement public port de paris et la communauté d’agglomération?

 

Je suis inquiet chers collègues car si au bout de 3 mois de gouvernance vous oubliez déjà pourquoi les habitants vous ont accordé leur confiance et ce qu’ils attendaient de vous on peut s’autoriser à penser que cela ne présage rien de bon pour le futur.

Mesdames Messieurs les élus, n’oubliez pas que vous n’êtes pas ici pour satisfaire les intérêts des uns et des autres mais bien pour défendre et représenter notre ville et ses habitants…

 

Avec de telles méthodes ne nous étonnons pas du désintérêt des citoyens pour la politique en général !

 

En tout état de cause je suis choqué par vos méthodes :

Vous vous étiez engagé lors du dernier conseil à réunir une commission environnement en présence de ports de paris. Ce dernier, qui ne souhaitait pas se confronter à un élu qui connait parfaitement le dossier, vous a imposé sa politique lors d’une rencontre en petit comité où n’était présents que quelques privilégiés de votre équipe.

 

Vous avez toujours indiqué que vous vous conformeriez à la décision de la commission environnement, pourtant lors de celle-ci, l’ensemble des élus présents étaient favorables au dépôt par la commune d’un recours gracieux, mais vous avez fait fit de cette commission qui avait délibéré pendant près de 3 heures, en tentant de vous justifier derrière des prétextes fallacieux.

-Le vote ne s’est pas fait de manière règlementaire (et oui avec vous le fait que chacun des élus indiquent être favorables au recours n’est pas suffisant)

-Il n’y avait pas d’administratif pour rédiger le procès-verbal de commission (vous savez qu’il n’y en avait pas  besoin ! Cet argument qui n’en est pas un montre bien votre manque d’honnêteté intellectuelle)

 

Alors que nous avions convenu d’un RDV avec la déléguée à l’environnement le vendredi 30 mai, afin que je vous aide à rédiger un recours gracieux, Mme Azouz m’a tout bonnement fait faux bond pour m’annoncer peu après que votre équipe avait décidé unilatéralement de ne plus déposer de recours.

Est-ce ça pour vous la démocratie ?

Espérons que ces méthodes ne feront pas notre quotidien pendant la durée de votre mandat ?

 

Mesdames messieurs les élus, vous qui avez régulièrement manifesté votre soutien au maintien de l’activité de plaisance  cautionnez-vous cette façon de mener les affaires communales ?

 

Monsieur le Maire, Je tiens à vous rappeler les premiers mots que vous avez prononcés lors de votre prise de fonction :

« Les valeurs républicaines de respect, d’écoute et de protection seront les éléments fondateur de ce mandat, dès aujourd’hui je puis vous assurer que ces valeurs sont revenues dans l’hôtel de ville »

 

Aux vues de votre nouveau positionnement sur ce dossier sensible, ces  belles valeurs s’effritent déjà.

 

Mon élection me permet d’avoir une indépendance de ton, d’esprit et de choix.

Je ne suis soumis à aucun maitre d’ouvrage, aucune pression, ni a aucun lobby ce qui garantit ma totale liberté de parole.

 

Je suis très heureux de ne pas m’être associé à votre liste lors des élections municipales car aujourd’hui je serais très ennuyé d’appartenir à une majorité qui ne respecte pas ses engagements.

 

 Je tiens à dénoncer le manque de courage politique que votre équipe manifeste sur ce dossier et rappellerai que sur les 3 communes directement impactées par ce projet vous êtes les seuls élus à ne pas avoir engagé de procédure pour protéger les habitants et ce malgré l’avis défavorable du commissaire enquêteur sur l’ensemble du dossier !

 

Qu’allez-vous faire maintenant ? Négocier ? Vous n’arrivez déjà pas à tenir tête à Ports de Paris pour la mise en place d’une simple réunion à laquelle vous vous étiez pourtant engagé en conseil municipal, alors négocier…. Cela me laisse perplexe.

 

Comment comptez-vous vous imposer au sein de la CA2RS  en vous soumettant à la première difficulté comme vous l’avez fait sur ce dossier ?

 

Vous connaissez tous le fameux adage : « Nous avons les élus que l’on mérite »

Et bien à Carrières celui-ci peut se retourner :

« Mesdames Messieurs les élus vous ne méritez pas la confiance que les électeurs vous ont accordé. »

Please reload

Elections municipales à Carrières-sous-Poissy (Yvelines Première)

April 1, 2014

1/2
Please reload

Articles récents
Please reload

Recherche par mots-clès